Nourrir sa peau de l’intérieur

Nourrir sa peau de l’intérieur 2

La plupart des molécules utilisées par les crèmes cosmétiques améliorent la qualité de l’épiderme mais ne peuvent agir sur les couches profondes de la peau (derme et hypoderme). Si les cosmétiques hydratent et protègent cette première couche – notamment contre la pollution et les rayons UV du soleil – ils agissent peu sur les causes profondes du relâchement cutané, à savoir la défaillance et l’oxydation cellulaire, ainsi que la baisse de production de collagène. Ainsi, nutrition et micro-nutrition vont permettre de compléter leur action en agissant à la base même du vieillissement cellulaire ! C’est bien simple, on parle désormais de « nutricosmétiques » pour désigner la manière dont les nutriments ingérés améliorent profondément et durablement la qualité de notre peau.

La Klamath, l’alliée du collagène et de la kératine

Protéine présente dans la peau, les ongles et les cheveux, le collagène est également un composant essentiel du cartilage, des muscles, des tendons et des os. Au niveau cutané, le collagène assure l’élasticité et la souplesse de la peau, et sa production diminue naturellement avec l’âge. Une complémentation en collagène marin, composé d’extraits de peaux de poissons, pourra alors aider. La synthèse du collagène sera naturellement favorisée par un apport complet en vitamines B, C, E, mais aussi fer, zinc, sélénium, magnésium, potassium, manganèse et phosphore. Pour cela, les 115 nutriments de la klamath en font un aliment star de la nutricosmétique : effectuer une cure de micro-algues aura un effet visible sur l’éclat du teint et des cheveux, autant que sur l’énergie physique et mentale !

Nourrir sa peau de l’intérieur 3

La richesse nutritive exceptionnelle de la klamath – notamment en vitamines du groupe B –  favorisera encore la production et la conservation de la kératine, tout comme le font ces aliments : champignon, chou, brocoli, poireau, oignon, ail, patate douce, banane, volaille, céréales complètes, légumineuses, soja, levure de bière… Enfin, la klamath est riche en acides gras insaturés. Ces derniers permettent de conserver et réguler l’hydratation de la peau, autant qu’ils la protègent et favorisent sa réparation. Privilégiez poissons et fruits de mer, jaune d’œuf, huiles de première pression à froid, avocat, arachides, noisettes, noix et amandes. L’acide linoléique présent dans ces dernières serait ainsi particulièrement intéressant pour maintenir l’élasticité de la peau !

Les fruits : un cocktail d’antioxydants sources de jeunesse 

Nourrir sa peau de l’intérieur 4

Co-facteur du collagène, la vitamine C (acide ascorbique) est essentielle à sa synthèse, et donc à la santé du tissu conjonctif. Puissant antioxydant, elle permet de neutraliser les radicaux libres, en plus de son impact bénéfique sur l’immunité et l’humeur. L’argousier est l’un des fruits les plus riches en vitamine C, avec le cassis, le kiwi, la goyave, les fruits rouges et les agrumes. Les baies d’argousier contiennent également de nombreuses molécules antioxydantes aidant à maintenir une peau saine de l’intérieur : flavonoïdes (quercétine, kaempférol, catéchines), acides phénoliques,  vitamine E… Du côté des légumes et aromates, poivron rouge, choux, brocoli, épinards, persil et herbes aromatiques regorgent également de vitamine C : consommez-les crus, lactofermentés ou en jus à l’extracteur, afin de préserver l’intégralité de leur vertus. Les fumeurs, consommateurs d’alcool et femmes sous contraception hormonale sont davantage susceptibles d’être carencés en vitamine C. De même, une surconsommation de sucres, produits laitiers, graisses saturées et aliments transformés nuit à la santé de la peau. Introduire davantage de produits bruts frais ne pourra lui être que bénéfique !

La vitamine A (bêta-carotène) est présente en grande quantité dans les fruits et légumes orange, mais aussi dans la salade et les épinards. Grande protectrice de la vision et des muqueuses, la vitamine A active également la production de mélanine présidant au bronzage. Moins connu que la carotte pour l’effet bonne mine, la richesse en eau et en bêta-carotène du melon en fait un aliment de premier choix pour la peau. Sa teneur en lycopène, pigment rouge, et en vitamine C contribue encore à débarrasser la peau de ses toxines et impuretés pour retrouver un teint éclatant. Enfin, la vitamine E (tocophérol), abondante dans les légumes verts à feuilles foncées, avocats et huiles,  a pour rôle de protéger les cellules contre le stress oxydatif et agit en synergie avec la vitamine C. Les pépins de raisin en regorgent, ainsi que d’acides gras essentiels, acides aminés et polyphénols aux propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antibactériennes. En complément alimentaire, l’extrait de pépins de raisin aide à préserver la peau de la pollution et des radicaux libres, tandis que l’huile de pépins de raisin fait un excellent soin naturel pour la peau et les cheveux. Melon, banane, avocat, cacao, miel et klamath permettent également de confectionner très simplement soins et masques maison 100% naturels !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page