La spiruline, une algue aux grandes vertus pour l’organisme

La spiruline, une algue aux grandes vertus pour l'organisme 2

Histoire

La spiruline est une microalgue, apparue sur terre il y a environ 3 milliards d’années. Il existe deux sortes de spiruline : Spirulina maxima et Spirulina platensis (la plus connue). La spiruline est depuis toujours consommée dans certaines régions de la planète. Elle a été “redécouverte” par le botaniste Léonard près du lac Tchad en 1964.
Elle est aujourd’hui cultivée de manière industrielle de par le monde, dans une démarche humanitaire ou comme complément alimentaire. La spiruline est considérée comme un aliment naturel parmi les plus complets de notre planète.

La spiruline se développe naturellement dans les lacs alcalins saumâtres des régions chaudes du globe (Amérique, Chine, Japon…). Elle est aussi cultivée de manière industrielle dans des bassins semi-naturels d’évaporation.

Le premier rapport traitant de la spiruline est édité par le Dr Hiroshi Nakamura en 1970 ; ce rapport relate les bienfaits de cette algue pour l’être humain. De nombreuses études ont été publiées depuis et de nombreuses applications possibles de la spiruline ont été démontrés notamment dans le domaine médical.

Composition

Complète, équilibrée et dépourvue de graisse et de cholestérol, cette microalgue à haute teneur protéique et riche des 8 acides aminés essentiels à l’organisme, est un aliment d’une haute valeur biologique.

A noter l’excellente biodisponibilité de ses protéines puisque le taux d’assimilation est 60 % plus élevé que celui des protéines contenues dans la viande.

Protéines

La spiruline est l’une des espèces les plus riches en protéines (55 % à 70 % de son poids) soit trois fois plus que le poisson et la viande maigre. Les meilleures sources de protéines végétales (farine de soja…) n’en contiennent que 35 %.
La qualité des protéines de la spiruline est excellente, car ces protéines contiennent l’ensemble des acides aminés essentiels (47 % du poids total des protéines).

Vitamines

La spiruline contient en vitamine pour 100 grammes : carotène : 212 mg, vitamine B1 : 3.5 mg, vitamine B2 : 4.0 mg, vitamine B12 : 350 mcg, vitamine E : 10.0 mg.
Sa teneur en carotène est 30 fois plus élevée que celle de la carotte.

La teneur en vitamine B12 est également exceptionnelle. Cette vitamine est de loin la plus difficile à obtenir dans un régime sans viande car aucun végétal courant n’en contient. La spiruline est 4 fois plus riche que le foie cru, longtemps donné comme sa meilleure source. Une dose de 4g / jour de spiruline séchée suffit amplement à couvrir la totalité des besoins en vitamine B12. La spiruline contient aussi de la vitamine E, dans des proportions comparables à celles du germe de blé.

Les principales vitamines antioxydantes contenues dans la spiruline sont le ß-carotène, les autres caroténoïdes et la vitamine E. Elles protègent nos cellules de l’agression des radicaux libres (effet anti-vieillissement).

Minéraux

La spiruline est riche en fer, magnésium, calcium et phosphore. La teneur en fer de la spiruline est 20 fois plus élevée que celle du germe de blé. Le fer est un minéral présent essentiellement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats et le poisson… Elle est d’un grand intérêt pour les végétariens, les sportifs, les femmes enceintes et les adolescents en phase de croissance.

Propriétés et vertus de la spiruline comme complément alimentaire

La spiruline est une algue très digeste car, contrairement aux autres végétaux, elle n’est pas entourée de parois cellulosiques : l’organisme l’assimile ainsi plus facilement.

De par sa très grande concentration en acides aminés essentiels, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments et acides gras, la spiruline est utilisée comme complément alimentaire dans les régimes amincissants, pour réduire la fatigue et les effets liés à diminution de la prise alimentaire.

Fatigue

La fatigue chronique et le manque d’énergie sont essentiellement dus à des carences nutritionnelles. Comme il n’est pas toujours simple de savoir quels sont les nutriments en manque dans l’organisme, il est donc préférable de choisir des complexes riches en vitamines et en minéraux : la spiruline se pose ainsi comme une réponse complète et naturelle à cette problématique.

Régime

La phycocyanine contenue dans la spiruline joue un rôle détoxifiant et régénérant : ces deux propriétés associées permettent d’un côté d’éliminer les toxines, incluant les métaux lourds, et de l’autre d’activer la régénération cellulaire des tissus. Grâce à cette action, l’organisme est nettoyé et purifié, ce qui relance le processus naturel d’amincissement.

Dans le cadre d’un régime, la spiruline apporte de nombreux nutriments à l’organisme avec un apport minimum de calories. Elle joue un rôle de “coupe-faim” car ses nutriments très assimilables comblent les besoins de l’organisme et favorisent ainsi la satiété.

Sportif

Les grandes concentrations en fer (important pour la production d’hémoglobine) et en bêta-carotène, apportent une aide naturelle aux sportifs notamment pour l’oxygénation des muscles. La spiruline a également comme vertus d’améliorer les capacités de récupération, favoriser la reconstruction du muscle et d’augmenter l’endurance.

Beauté

Les phyto-ingrédients antioxydants (acide gamma-linolénique, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc) présents en grande quantité dans la spiruline ralentissent le vieillissement de la peau. De plus, les acides gamma-linoléniques apportent souplesse, élasticité, et donc douceur à l’épiderme. La concentration de la spiruline en nutriments et oligo-éléments permet de redonner de la brillance et de la résistance aux cheveux et aux ongles.

Antioxydant

La spiruline est l’un des aliments les plus riches en bêta-carotène. Depuis plusieurs années, des recherches ont prouvé que la consommation d’aliments riche en bêta-carotène est bénéfique pour le bien-être de l’organisme, les caroténoïdes naturels contenus dans les algues et les légumes ont un meilleur pouvoir antioxydant*.

*Une recherche menée en Israël établit que le bêta-carotène naturel issu des algues est nettement plus efficace que le bêta-carotène synthétique : il est mieux assimilé et contient en outre l’isomère 9-cis que l’on ne retrouve pas dans les formulations de synthèse.

Conseils d’utilisation

Il est conseillé de consommer la spiruline, comme complément alimentaire entre 5 et 10 gramme par jour.

Du fait de sa grande concentration en nutriments, il est conseillé de débuter par un apport d’1 gramme par jour, et d’augmenter l’apport de 1 gramme par semaine jusqu’à la quantité journalière souhaitée.
Dans le cadre d’un régime sportif, une augmentation de 1 gramme tous les 2 jours jusqu’à atteindre 10 grammes est possible.

La spiruline est à consommer le matin et à midi. Il est déconseillé d’en prendre le soir afin de ne pas être trop actif au moment de se coucher. Dans le cas d’un régime minceur, prendre la spiruline ½ heure avant le repas avec un grand verre d’eau. La prise de spiruline entre les repas peut également calmer une fringale ou faire face à une baisse d’énergie.

Dans tous les cas, il est nécessaire de bien s’hydrater tout au long de la journée afin de favoriser l’évacuation des déchets de l’organisme.

NB: La vitamine C n’étant pas présente naturellement dans la spiruline, il est donc conseillé de prendre la spiruline accompagnée d’un verre de jus d’orange afin d’apporter de la vitamine C à l’organisme, cet apport facilitant l’assimilation du fer par l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page